mardi 22 août 2017

Et si les incubateurs servaient vraiment ?



Retrouvez cet article et toutes les fiches pratiques de l'entrepreneur sur
Creative Consulting


Si on se penche un instant sur l’étymologie du mot « incubateur » on découvre qu’il s’agit d’un lieu permettant à des œufs d’éclore et de se transformer en poussins. Ce propos liminaire est très important car il permet de comprendre que l’incubateur est un lieu permettant à un poussin de naître, pas un lieu créant des poules ou des coqs adultes.

Il ne faut donc pas se tromper de débat. Un incubateur n’a pas vocation à tout faire, mais bien simplement à faire éclore la jeune pousse.




Pourtant, lorsqu’on écoute les retours des utilisateurs de certains incubateurs, on a l’impression qu’il s’agit d’avantage d’espaces de co-working améliorés que de véritables couveuses … Dans ce cas, la startup aurait pu rester hébergée chez son fondateur.

Mais ce constat est-il généralisable ? Y a-t-il tromperie sur la marchandise ? Les incubateurs sont-ils vraiment utiles ?


Savoir de quoi on parle

La première chose à faire est de savoir de quoi il s’agit, pour poser le débat de façon correcte. Dans l’esprit de certains, il y a en effet une confusion entre espaces de co-working, pépinières d’entreprises, incubateurs et accélérateurs.

Et cette confusion mène à de la frustration …

En effet, s’attendre à rencontrer des investisseurs et des mentors tous les jours alors qu’on se trouve dans une pépinière d’entreprise est une erreur !

Sur le papier, les différences sont pourtant notables :

  • un espace de co-working est un espace de travail partagé entre plusieurs personnes. Ces personnes ne se connaissent pas a priori et par la proximité de leurs bureaux respectifs, elles peuvent être amenées à discuter entre elles, voire créer des relations d’affaires. De même, les animateurs de l’espace peuvent, de temps en temps, organiser des événements, mais cela n’est pas obligatoire
  • une pépinière d’entreprises est comme un espace de co-working, mais plutôt dédié à de jeunes entreprises qui y ont leurs locaux. Là où les espaces de co-working peuvent accueillir des personnes pendant quelques heures seulement, les pépinières domicilient les entreprises qui y restent donc quelques mois 
  • un incubateur est un lieu où sont regroupées des entreprises venant de démarrer leur activité et qui cherchent un endroit où elles pourront non seulement travailler, mais également recevoir des conseils, rencontrer des financeurs, etc. Bref, se frotter à l’écosystème pour pouvoir éclore … 
  • un accélérateur, comme son nom l’indique est un lieu où les entreprises qui y sont, sont dopées, conseillées, coachées, accompagnées pour décoller vers les étoiles. Elles accélèrent leur croissance pour entrer, elles l’espèrent, dans la cour des grands ! 


Il ne faut donc pas se tromper de lieu …


Des services réels ?

En principe, on l’a dit, une jeune entreprise va pouvoir trouver dans un incubateur, tout ce qu’il lui faut pour éclore. Cela suppose donc que les animateurs du lieu disposent des ressources nécessaires pour atteindre cet objectif.

Concrètement, cela suppose que l’incubateur est situé dans un lieu relativement accessible, qu’il héberge des entreprises ayant suffisamment de potentiel, pour que les représentants de l’écosystème startup aient envie d’y passer du temps.

Parfois malheureusement, l’accompagnement se limite à l’organisation de quelques présentations dans l’année et à la mise à disposition d’une salle de réunion où les startups peuvent recevoir leurs premiers prospects.

Donc, avant de rejoindre un incubateur, il va être nécessaire de mener son enquête pour savoir quels sont les services et les accompagnements qui sont réellement proposés.


Succès garanti ?

Très (trop) souvent, le succès d’une startup se limite à sa capacité à lever des fonds dans un délai le plus court possible.

Même si on peut remettre en cause cette métrique, si on part du principe que c’est un des indicateurs permettant de mesurer l’efficacité de l’incubateur, cela signifie que celui-ci, pour des raisons d’image, va devoir mettre des barrières à l’entrée suffisamment hautes pour que la première entreprise venue ne vienne pas s’installer.

Il y a à cela deux intérêts.

Tout d’abord, en présélectionnant les startups hébergées, l’incubateur envoie un signal fort aux investisseurs (Business Angels, Fonds, etc.). Les critères de sélection étant à peu de choses près les mêmes que ceux que ces financeurs ont, cela leur mâche le travail.

Ensuite, comme le nombre de startups qui réussiront à trouver un financement en étant incubées dans ce lieu sera élevé, cela va attirer de nombreux porteurs de projets et mécaniquement augmenter le deal flow de l’incubateur qui pourra ainsi continuer à sélectionner les « meilleurs ».

La conséquence est que si l’incubateur fait son travail de sélection et d’accompagnement sérieusement, il augmente de fait le nombre de startups réussissant à éclore (ie en langage courant : trouver des clients et des fonds …).

C’est un peu comme pour intégrer HEC ou Polytechnique, si vous passez pas une bonne prépa, vous avez quand même plus de chances de réussir qu’en candidat libre …


Alors, les incubateurs sont-ils utiles ?

La réponse est donc oui, à deux conditions :

  • que les critères de sélection à l’entrée soient suffisamment difficiles à atteindre pour que seules les startups ayant le plus de potentiel puissent intégrer l’incubateur 
  • que l’accompagnement  soit de qualité et que l’incubateur ait la capacité à faire venir les meilleurs mentors et coachs pour les startups hébergées


Si ces deux conditions sont respectées, alors l’incubateur peut se révéler très efficace car il va réellement préparer la jeune startup à se lancer et à être mise en contact avec l’ensemble de l’écosystème dans lequel elle devra évoluer pour continuer sa croissance.

Comme les places sont chères, il faut bien se préparer et disposer d’un projet suffisamment bien structuré qui montre son potentiel.

Alors, à vous de jouer !




Si cet article vous a plu ou vous a été utile, n'hésitez pas à le partager.
Si vous avez besoin d'être acompagné(e) pour lancer votre startup, contactez-nous sur Creative Consulting et nous vous aiderons dans cette démarche passionnante.


Pour aller plus loin :
           

Aucun commentaire:

Publier un commentaire