mercredi 28 octobre 2015

Les incubateurs sont-ils (vraiment) utiles ?



Retrouvez cet article et toutes les fiches pratiques de l'entrepreneur sur
Creative Consulting


Il y a quelques semaines j’étais présent à un concours de « pitchs » de startups et j’étais étonné de voir que la plupart de ces jeunes entreprises étaient toutes issues d’incubateurs relativement connus. Ce n’était pas un problème en soi, mais le fait était suffisamment remarquable pour que cela m’intrigue.

Par ailleurs, le jury était composé de représentants de fonds d’investissement en capital-risque ayant pignon sur rue et j’avais la curieuse sensation que ces derniers étaient ici pour « faire leurs courses », autrement dit, trouver la perle rare qui pourrait leur permettre de réaliser une forte plus-value à la sortie.



Je me suis alors interrogé sur l’environnement des startups car la frontière entre un écosystème bienveillant qui permet aux porteurs de projets de se lancer et un système endogamique qui reproduit le système de cooptation tant critiqué, est très mince et, si on n’y prend garde, on peut facilement basculer dans un monde où ce ne seront pas les meilleurs qui réussiront mais ceux qui seront « bien nés » …

En effet, le but d’un écosystème est de créer un environnement dans lequel se trouvent toutes les ressources nécessaires au bon développement d’une entreprise. On y trouve des supports dans les domaines juridiques, comptables, commerciaux, techniques, etc..
Grâce à cet environnement, l’entreprise qui démarre son activité peut rapidement et efficacement disposer des ressources dont elle a besoin pour se développer.

Si cet environnement est bienveillant, alors la porte sera ouverte à tous et les différentes équipes fondatrices pourront tester leur modèle économique avec le soutien des ressources mises à leur disposition.

A l’inverse, si on se retrouve dans un système de cooptation, les critères pour entrer ne seront pas uniquement liés au projet. Certes il existera à l’intérieur un environnement permettant de développer le projet mais l’objectif de ce système sera de former des pros du pitch et les poulains de ces écuries seront alors mis en scène pour la gloire de ces incubateurs. Il est d’ailleurs étonnant de noter que ces incubateurs sont souvent adossés à des Grandes Ecoles de commerce ou d’ingénieurs qui reproduisent ainsi (in)consciemment ce qu’elles font habituellement avec leurs élèves …

Ce système n’est pas mauvais en soi, il faut juste être vigilant sur deux points : Premièrement ces environnements doivent être ouverts si on veut augmenter la chance qu’une licorne émerge. Deuxièmement il ne faut pas que ce système soit un frein à la créativité.

En effet, si on regarde les plus grandes réussites de ces dernières années, elles ne sont pas nées dans des incubateurs. Elles ont en revanche grandi dans un environnement qui leur ont permis de trouver des ressources techniques et financières relativement aisément.


Il ne s’agit pas là de faire le procès des incubateurs mais bien de faire prendre conscience aux porteurs de projets que ces lieux ne sont pas la panacée et qu’il est parfaitement possible de réussir différemment car ce qui compte c’est que le projet soit bon, c’est-à-dire qu’il corresponde à un besoin réel et qu’il apporte une réponse pertinente.



Si ces conditions sont réunies, il n’y aura pas de difficulté à trouver les ressources nécessaires à son développement …





Et vous, que pensez-vous des incubateurs ?


Si cet article vous a plu ou vous a été utile, n'hésitez pas à le partager.
Si vous avez besoin de financements pour démarrer ou développer votre entreprise, contactez-nous sur Creative Consulting et nous vous aiderons à les trouver.


Pour aller plus loin :



           

3 commentaires:

  1. Encore un billet intéressant et un parallèle bien trouvé pour illustrer votre point de vue. Je vous rejoins sur le fait qu'en créant un environnement propice au travail et en donnant toutes les chances aux salariés, les résultats seront toujours positifs.

    RépondreSupprimer
  2. Un entrepreneur qui réussit est un entrepreneur motivé et organisé. Le succès est à la portée de tous à condition d'avoir un vrai projet et de le mener à bien en étant entouré par les bonnes organisations.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour !
    Je pense que mettre à disposition des ressources essentielles pourrait largement augmenter la productivité de ces startups !

    RépondreSupprimer