lundi 7 janvier 2013

Avoir des idées c'est bien, réussir c'est mieux !



Retrouvez cet article et toutes les fiches pratiques de l'entrepreneur sur
Creative Consulting



Je suis absolument certain que tout le monde est comme moi, c'est-à-dire que tout le monde a, en permanence, des idées de business ou d'entreprise ! C'est d'ailleurs ce que dit l'article "How to turn a worthless business idea into a million-dollar startup" paru dans la revue Entrepreneur ce 2 janvier dernier.

Que l'on soit employé dans une entreprise et que l'on se dise que si on faisait comme ceci plutôt que comme cela, on pourrait certainement développer le chiffre d'affaire. Que l'on soit chez soi face à un problème et que l'on se dise : si ce truc existait, ça serait bien. Bref, dans toutes les situations de la vie on se dit qu'il faudrait disposer de tel service ou de tel produit, et partant de là, on se dit qu'on pourrait le faire soi-même et gagner sa vie grâce à ça  ...


Mais entre avoir une idée et réussir en affaires grâce à cette idée, il y a une marge ! Alors comment faire ? En fait c'est assez simple, il suffit d'un peu de rigueur, d'un peu de chance et de beaucoup de persévérance !

Et pour peu que ces ingrédients soient bien mélangés, il sera alors possible de réussir et de transformer cette idée en une affaire rentable !

1) Commencer par se focaliser sur une idée

Le problème avec les idées est qu'on peut en avoir plusieurs ... Cela n'est pas une mauvaise chose en soi, mais tant que les idées restent au stade d'idée, cela ne sert à rien, sauf peut-être à se faire plaisir.

Pour faire le tri entre toutes ces idées, la meilleure solution est de les considérer comme un projet à part entière que vous allez tenter de pousser au maximum de ses possibilités. Ainsi, vous pourrez voir assez rapidement que certaines idées ne valent rien, mais qu'au contraire, d'autres idées valent vraiment le coup d'être creusées.

Comme il faut pouvoir ensuite se concentrer sur une seule idée, il faudra pousser la réflexion au maximum sur les quelques qui auront passé les premières étapes pour n'en garder qu'une seule.

Attention toutefois, à ce stade, il ne s'agit que de vos propres réflexions et vous n'avez pas encore confronté votre idée à la réalité du monde extérieur !

2) Sortir du bureau et faire valider son idée

C'est précisément ici que se joue l'avenir de votre idée !

En effet, même s'il est fort probable que l'idée que vous avez eue puisse également répondre à des besoins d'autres personnes, il faut s'assurer que ce nombre de personnes potentiellement intéressées est suffisant pour que le business qui en découlera soit rentable.

Vous pouvez donc commencer par faire un Business Plan qui vous permettra de passer en revue les différentes hypothèses de développement de votre idée. Vous pouvez également trouver le Business Model de votre future entreprise.
Mais dans tous les cas, il sera nécessaire de faire valider votre idée par le monde extérieur.

Dans tous les cas, cela permettra de valider (ou non ...) votre idée, d'y apporter des aménagements, de ressentir votre marché et par suite de disposer d'informations concrètes pour affiner votre Business Model et votre Business Plan.

3) Démarrer petit ...

Une fois que votre idée aura été validée par le vrai monde, que vous aurez pu poser à plats les différents éléments permettant de vous projeter dans l'avenir, il faut commencer à vendre !

En effet, la meilleure façon pour une société de se développer est d'avoir des clients.

Même si votre projet est ambitieux, vous pouvez parfaitement commencer petit. C'est-à-dire, de vendre 5 produits au lieu de 500 comme vous aimeriez le faire, de commencer seul plutôt qu'à 50 ou de vendre localement plutôt que dans le monde entier.

D'ailleurs, cette phase de prototypage va vous permettre de disposer d'éléments beaucoup plus concrets pour les futurs investisseurs qui pourront vous aider à vous développer, que ceux que vous auriez pu obtenir par une étude de marché.

4) ... puis grandir !

Une fois que vos prototypes auront fait leur preuves, vous aurez non seulement une idée bien meilleure du potentiel de votre marché, mais également un peu plus de fonds qu'initialement car, a priori, vos premières ventes vous auront rapporté de l'argent.

C'est maintenant qu'il faut penser à grandir. Toutes les conditions sont en effet réunies :
  • vous aurez un peu plus de moyens
  • vous aurez quelques produits déjà prêts
  • vous aurez acquis une crédibilité pour aller voir des investisseurs 

Mais attention, la croissance de votre entreprise va consommer beaucoup de ressources (financières, humaines, etc.) et c'est sans doute ici qu'il faut être bien entouré pour ne pas exploser en vol. Il vaut mieux croître un peu moins vite mais de manière maîtrisée que vouloir croître très vite et perdre le contrôle du navire ... 

5) Devenir indispensable ...

Pour que votre produit ou votre offre s'installe durablement dans le paysage, il va falloir qu'il ou elle soit absolument devenue indispensable. Même si ces exemples semblent complètement hors d'atteinte, il suffit de voir ce que sont devenues les Microsoft, Apple, Amazon, Facebook, eBay ou autre Google.

En devenant indispensable, votre offre sera voulue par tout le monde et votre marché va se mettre à croître inexorablement.

A l'inverse, si vous n'êtes pas indispensable, vous devrez dépenser une énergie incroyable pour maintenir vos ventes à un niveau vous permettant de vivre correctement.

C'est donc à cette étape que l'innovation doit intervenir car c'est un des moyens de vous démarquer et de devenir ce produit qu'il faut absolument avoir ! L'innovation dans les méthodes de vente, dans la communication, dans la technologie, partout ! Tous vos efforts doivent désormais se focaliser sur ce point.

6) Essaimer !

Une fois que vous aurez atteint le sommet en termes de ventes, de rentabilité ou de notoriété, il faut, si vous voulez continuer à avoir un coup d'avance sur vos concurrents, trouver des moyens de vous diversifier. Car au final, vous n'aurez fait que développer votre idée initiale au maximum de son potentiel.

En d'autres termes, il faudra partir de là où vous êtes et trouver comment vous développer.

Cela peut être dans des produits connexes à votre activité, cela peut être un développement géographique, etc.. Mais dans tous les cas, il s'agira de trouver de nouvelles idées pour continuer à croître.


Et vous, êtes-vous prêt(e) à faire éclore vos idées ?

Pour aller plus loin : 



           

2 commentaires:

  1. Votre article est très inspirant! Bon succès pour cette nouvelle année!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup.

      Bonne année à vous également !

      Supprimer