mercredi 21 janvier 2015

Financer un investissement sans banque c’est possible



Retrouvez cet article et toutes les fiches pratiques de l'entrepreneur sur
Creative Consulting


La relation entre les entreprises et les banques est très compliquée.

D’un côté on a des banques qui disent qu’elles veulent bien prêter à des entreprises à des taux bas et d’un autre côté on a des entreprises qui disent que les banques ne veulent pas leur prêter dans de bonnes conditions, dans la mesure où elles assortissent souvent leurs prêts de conditions extravagantes.

Bien entendu, je pense que chacun a raison. La seule chose c’est que lorsque les banques parlent des entreprises, elles ne parlent pas forcément des petites PME. Qu’elles aient la capacité de prêter ne fait aucun doute. En revanche, il est également vrai que les TPE ont moins facilement accès au crédit que les PME de taille plus importante.

C’est ici qu’interviennent les acteurs de la Fintech, ce groupe d’entreprises qui allient la finance avec la technologie. Ces entreprises ont par ailleurs un énorme avantage par rapport aux banques : elles ont une approche des métiers du financement complètement nouvelle et ne sont pas polluées par les historiques lourds des banques.



Finsquare est de ces acteurs.

Finsquare en quelques mots

La raison d’être de Finsquare est très simple : faire en sorte sur les entreprises qui ont besoin d’argent sur le court terme, pour investir, démarrer un projet ou lancer un recrutement puissent le trouver à proximité de chez elles.

Finsquare permet de mettre directement en relation des prêteurs et ces entreprises sans passer par la case banque. C’est le principe du crowdfunding mais ici, plutôt que de mettre de l’argent dans un projet en ayant en retour des parts sociales de l’entreprise ou votre nom sur la liste des bienfaiteurs de l’entreprise, vous lui prêtez de l’argent qu’elle va vous rembourser avec des intérêts.

Les taux sont certes plus élevés que lors d’un prêt bancaire, mais ce mode de financement intervient lorsque les banques sont défaillantes. De plus, 52% des TPE/PME se financent sur le court terme via leur découvert autorisé soit des taux dépassant les 10% comme Finsquare. Cette dernière est en revanche plus rapide et plus efficace que les établissements traditionnels.

 

Comment ça marche ?

Toutes les entreprises de la Fintech ont un credo : simplicité, rapidité, efficacité. Finsquare ne déroge pas à cette règle.

Vous êtes une entreprise et avez besoin d’une somme allant de 3000€ à 500 000€, vous pouvez emprunter cette somme auprès de plusieurs personnes qui mettront chacune un peu d’argent.

Pour être éligible vous devez réunir quatre conditions :

  • avoir plus de deux ans d’existence
  • avoir un chiffre d’affaires supérieur à 80 000 €
  • avoir un projet à financer
  • avoir un résultat net bénéficiaire lors du dernier exercice


Si vous réunissez ces conditions, vous devez tout simplement envoyer votre SIREN et quelques autres données concernant votre entreprise et surtout le montant que vous souhaitez emprunter et la durée de l’emprunt que vous souhaitez. Cette durée ne pouvant excéder 24 mois (2 années).

Après une analyse très rapide, une réponse vous est transmise dans les 24h qui vous indique si oui ou non vous pouvez déposer votre demande sur la plate-forme. En cas de réponse positive, vous pouvez déposer votre demande qui sera complétée par une présentation de votre entreprise, de votre activité et des raisons qui vous poussent à investir ainsi que les raisons qui font que vous êtes en mesure de rembourser le prêt.

L’offre sera alors visible pendant une certaine durée allant de une à trois semaines. Pendant cette période, les prêteurs potentiels définissent le taux auquel ils souhaitent être remboursés et indiquent le montant qu’ils souhaitent vous prêter.

A l’issue de la période d’enchères, deux cas se présentent.

Soit vous n’avez pas obtenu le montant désiré, et les sommes avancées par les prêteurs leur sont remboursées.
Soit vous avez obtenu le montant souhaité (ou davantage) et il vous est versé dans les 48h. Ensuite, vous remboursez les sommes dues à Finsquare qui se charge de répartir les montants aux différents prêteurs.


Quelques informations pratiques

Dans tous les cas, vous pouvez réaliser des emprunts via la plate-forme autant de fois que vous le désirez, la seule contrainte étant que vous ne pouvez pas mener deux prêts de front. Autrement dit, vous ne pouvez soumettre une demande de prêt qu’une fois le prêt en cours est intégralement remboursé.

Dernière chose à savoir, le taux d’intérêt du prêt obtenu est la composante de deux taux :

  • le taux d’intérêt des prêteurs est en principe compris entre 4% et 10%
  • la commission de Finsquare qui dépend de la durée du remboursement et qui varie de 3% du montant emprunté (remboursement de 6 mois) à 5% pour un remboursement de 13 à 24 mois.



Le fonctionnement est donc simple, rapide et efficace car les délais d’instruction sont courts et vous pouvez disposer des fonds rapidement une fois que les sommes levées atteignent ou dépassent votre objectif. L’autre intérêt de passer par la plate-forme de Finsquare est que vous pouvez emprunter auprès de plusieurs dizaines voire de quelques centaines de personnes. Sans dire que ces personnes sont des clients potentiels, il s’agira de personnes qui apprendront à mieux vous connaître et qui indirectement conduiront à augmenter vos ventes.




Alors, êtes-vous prêts pour Finsquare ?


Si cet article vous a plu ou vous a été utile, n'hésitez pas à le partager.
Si vous cherchez des financements pour votre entreprise, contactez-nous sur Creative Consulting et nous vous aiderons à les mettre en place.


Pour aller plus loin : 



           

3 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  2. La première et la deuxième solution est pas bon. La meilleure solution à mon avis, le financement de ses fonctions

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer